STAR WARS – LES AVENTURES D’UNE JEUNE JEDI – TOME 3 : MORT AUDEFIANCE !


Deprecated: mktime(): You should be using the time() function instead in /home/charrazac/domains/romans.charrazac.fr/public_html/wordpress/wp-content/plugins/wp-calameo/wp-calameo.php on line 156

ladjj3_couv1_sladjj3_couv2_sLorsque le passé rencontre le présent, il y a parfois de vieux comptes à régler, des haines à assouvir…
Le croiseur DEFIANCE, se trouve en proie à un ennemi implacable et quasi-invincible, au cœur d’une tourmente qui va emporter dans des péripéties galactiques, l’ancienne Padawan de Maître Mahr tout récemment nommée Chevalier Jedi.

Et lorsque l’Amour se heurte au Code d’un Ordre Jedi trop rigide, les choix à assumer peuvent parfois éloigner douloureusement ceux qui risquent alors de prendre une nouvelle trajectoire, sur des chemins imprévus et imprévisibles.

Isil pourra-t-elle concilier l’inconciliable et rester elle-même ou devra-t-elle changer radicalement de vie au risque de se faire rejeter par son Ordre ?

Achevé d’écrire le 10 octobre 2015

Ce roman a été publié au fil de son écriture sur le forum de Star Wars Universe où vous pouvez le commenter et dialoguer avec l’auteur.
SWUEditions

Format PDF Format EPUB

Extrait du prologue :

« C’était l’une de ces magnifiques nuits, claires et tièdes, éclairées par une myriade d’étoiles qui scintillaient au firmament comme autant de promesses de mondes différents et complémentaires à découvrir. Dans la brise chaleureuse frissonnaient les pétales odoriférants des fleurs nocturnes qui exhalaient des effluves parfumées s’épandant doucement dans les jardins du Temple. Chacun, en cette heure de bien être, pouvait ressentir la douceur d’une paix illusoire qui rejetait la guerre bien loin dans les esprits.

Précédée d’un groupe de novices tout habillés de blanc, eux-mêmes suivis de Padawans en tunique et en bure traditionnelles, Isil gravissait d’un pas lent le chemin menant au sommet de la colline surplombant les jardins à l’arrière du Temple de Tython. Elle avançait entre deux haies de flambeaux tenus hauts par les nombreuses personnes rassemblées de part et d’autre du chemin, venues assister à son adoubement. Dans l’air doux, les flammes s’agitaient doucement dans un ballet de danses rebelles et énigmatiques dont les lueurs embrasaient les prunelles azur de celle vers qui tous les regards étaient rivés. Sa longue natte blonde qui tressautait dans son dos à chacun de ses pas, tirait ses cheveux en arrière en dégageant un visage empreint de douceur, dont les traits harmonieux et sensuels faisaient tressaillir le cœur de celui qui la regardait arriver, le souffle coupé par cette apparition presque surréaliste. Parmi les hôtes privilégiés invités à cette cérémonie habituellement réservée aux seuls Jedi, Hiivsha ne pouvait détacher son regard de celle que son cœur avait irrémédiablement élu un beau jour, il y avait de cela quelques mois, sur Balmorra. À ses côtés, les officiers et membres de la CPM du croiseur de bataille de classe Centurion, Defiance, faisaient, eux-aussi, partie de ces privilégiés.

Au sommet de la colline, le Conseil Jedi était rassemblé en un cercle silencieux regroupé autour du Grand Maître Satele Shan, toute droite, les yeux fermés, suivant à travers la Force la progression de la Padawan pour laquelle s’achevaient ce jour-là les épreuves initiatiques.  À ce même endroit où, quelques mois plus tôt, le corps de Maître Beno Mahr avait été rendu à La Force en présence de ses deux derniers apprentis : Isil Kal’Andil et Adol Bruck Obi Melvar lui-même Maître Jedi à présent.

Vêtue de son habituelle tunique de laquelle s’élançaient deux longues jambes enserrées dans de hautes bottes noires, Isil paraissait flotter sur les gravillons du chemin tant sa démarche était souple et gracile. Son vêtement blanc sans manches, était cintré à la taille par une ceinture multifonction standard de Jedi à laquelle pendait son sabre de Padawan. Seule une légère roseur des pommettes trahissait son émotion lorsqu’elle parvint enfin au sommet du monticule avant de s’arrêter. Ce fut Maître Torve, représentant de l’Ordre Jedi à bord du Defiance, qui s’avança vers elle pour lui passer un bras protecteur autour des épaules et l’inviter à entrer dans le cercle, face au Grand Maître Shan.

Le silence se renforça jusqu’à ce que seul le frissonnement des feuilles des arbres ne vienne troubler la solennité du moment.

— Qui présentez-vous devant le Haut-Conseil Jedi rassemblé, Maître Torve ?

— En l’absence de feu Maître Beno Mahr qui l’a formée depuis ses douze ans, je présente devant vous, Maîtres, la Padawan Isil Kal’Andil-Valdarra pour que vous l’éleviez si vous l’en jugez digne, au rang de Chevalier Jedi.

Les voix résonnaient haut et fort dans le calme nocturne. Dans le tréfonds de son âme, Isil, qui se tenait les yeux baissés au centre du cercle, sentit quelque chose ou plutôt quelqu’un la sonder. Une vibration dans la Force lui indiqua que Satele Shan essayait de connaître les secrets de son cœur. C’était comme une porte blanche qui tentait de s’ouvrir dans les méandres de son esprit. Elle pouvait en sentir la poussée exercée sur la poignée. Un très léger sourire fit frissonner les lèvres roses de la Padawan. Ce n’était pas la première fois que le Grand Maître s’exerçait à tenter d’en savoir plus que ce qu’Isil voulait bien lui révéler. Mais la Force était là, dans son esprit et la Padawan y était chez elle. À peine la porte entrouverte que d’un élan de sa volonté, elle la refermait brusquement. Elle sentit la rupture dans la Force et leva ses yeux à présent d’un bleu acier vers Satele Shan pour croiser l’émeraude des siens. Elles restèrent ainsi, l’une et l’autre, le temps d’une brève seconde si longue pour elles seules, à se soutenir du regard puis Satele brisa l’enchantement.

— Le Conseil Jedi a décidé que tes épreuves étaient accomplies, Padawan Isil. Mais avant de t’élever au rang de Chevalier, peux-tu ici, devant cette nombreuse assemblée, énoncer le Code Jedi que tu t’engages à faire tien ?

Le regard du Grand Maître ne faiblissait pas. Celui d’Isil ne broncha pas. D’une voix claire, presque chantante, la jeune fille énonça.

— Il n’y a pas d’émotion, il n’y a que la paix… »

 CopyrightFrance.com

7 réponses à STAR WARS – LES AVENTURES D’UNE JEUNE JEDI – TOME 3 : MORT AUDEFIANCE !

  1. Laurent dit :

    J’ai lu les 3 cet été pendant les vacances : j’ai trouvé cette série super !
    C’est bien écrit et bien développé, l’action est intéressante, les références à l’ancienne république sont très bien rendues même si on se trouve pas dans la trame de SWTOR. mais l’ambiance et la situation politique du jeu y est respecté.
    Les personnages sont attachants. je kiffe grave Isil !
    Ca vaut largement des romans du commerce !
    A quand la suite ?

  2. stephane dit :

    Je l’ai fini, il y a une semaine environ. J’ai bien aimé la partie avec les jedis correliens. Cette partie aurait même pu faire un livre à elle toute seule. Par contre, je n’ai pas trop compris l’intéret de Lillaia… [désolé : spoiler].

    J’aurai aimé que Hiivsha soit plus [spoiler].
    Je n’ai pas aussi trop compris le rôle de l’apprenti Sith Krel qui [désolé : spoiler] mais on ne sait pas pourquoi.

    Je reste néanmoins admiratif du travail d’écriture effectué sur ce livre.

    Il reste quelques coquilles dans le fichier epub.

    1117,0 / 1211
    Puis il se rapprocha du pilote, Son-Ja-Arti et posa la main sur son épaule.
    — Lieutenant, soyez parée à nous sortir de là le plus vite possible quand je vous en donnerai l’ordre.
    [center]*
    * *[/center]

    Loodo allongea son museau.
    — Oui… excusez, commandant.
    [center]*
    * *[/center]

    • admin dit :

      Encore désolé pour les [spoiler] mais certains éléments révélaient des éléments du fond de l’histoire. Je vous ai répondu avec un grand plaisir par email pour vous expliquer certains points.
      Mais merci beaucoup de votre retour, c’est toujours très intéressant et hélas trop rare parmi les nombreux lecteurs.
      Et merci de votre correction, je vais arranger ça.

  3. stephane dit :

    Je le charge aujourd’hui dans la liseuse. Je reviendrai ici donner mon avis. Je constate qu’au fur et à mesure, l’histoire d’Isil s’épaissit.

  4. Nicolas M dit :

    Magnifique, merci pour ces trois livres extraordinaires.

Répondre à Laurent Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.